Les tarifs du haut débit s’apparentent à de l’escroquerie

Okibata.com (Avril 2016) – C’est une véritable escroquerie en bande organisée que vivent les internautes congolais de la part des fournisseurs locaux d’accès internet. Malgré l’atterrage du pays à la fibre optique en janvier 2011 et son déploiement, les tarifs de l’internet haut débit reste loin des capacités financières de plusieurs citoyens. La majorité a juste le droit d’accéder à quelques réseaux sociaux (Whatsapp, Facebook et Twitter) avec des débits de 64 à 128 Kbps, aux tarifs de 75 FCFA chez Airtel et 100 FCFA chez Mtn pour un volume journalier de 10 Mb.

internet

Les tarifs

Lorsqu’on veut du haut débit, on a le sentiment que la majorité des opérateurs s’est accordée à vendre 1 Gb à 10 000 FCFA, de Mtn à Congo Telecom, en passant par Airtel. C’est AMC Télecom qui a trahit « la bande » avec son offre 1,5Gb à 9 000 FCFA. Ce volume mensuel permet à peine de lire ses emails une fois en passant. En Centrafrique, on a 2,5 Gb chez Orange et 5Gb chez Télecel à ce prix. Yomee Cameroun propose également 5 Gb à 10 000 FCFA.

Pour avoir un volume mensuel de 15 Gb au Congo, il faut débourser respectivement 30 000 FCFA et 33 000 FCFA chez Airtel et Mtn. C’est là que l’on est proche de la Cote d’ivoire où 15 Gb coutent 30 000 FCFA chez Orange avec des centaines de sms en bonus et 25 Gb à 25 000 FCFA chez Yomee Cote d’Ivoire.

AMC Telecom offre 18 Gb à 49 000 FCFA pour ses clients de Brazzaville et Pointe Noire. Congo Telecom  propose 10 Gb à 25 000 FCFA avec sa clé internet. Le comble, c’est la firme Ofis qui dans son forfait Yattoo Optima vend 10 Gb à…tenez vous bien…50 000 FCFA hors taxe. Quand vous écarquillez les yeux d’étonnement, le commercial précise que vous avez droit au quart du volume à 256 kbits en cas de dépassement et que son débit est incomparable.

Dans les offres illimitées, Yattoo Boost fait 512 kbits à 100 000 FCFA hors taxe/ mois alors que son concurrent Congo Télécom le vend 89 175 FCFA TTC.

Les frais d’installation

Les outils mobiles comme la clé internet ou le routeur ont des prix qui avoisinent 15 à 20 000 FCFA pour le premier et 60 à 90 000 FCFA environ pour le second. Chez Yattoo les frais d’installation sont à 100 000 FCFA, sans oublier la protection électrique qui est facturée à 200 000 FCFA. L’installation de la ligne pour l’offre illimitée de Congo Telecom vaut 143 000 FCFA. Notons que l’internet de Congo Télécom n’atteint pas tous les quartiers de Brazzaville et Pointe Noire.

Si les réseaux sociaux sont accessibles à un grand nombre de congolais, regarder des vidéos et faire des recherches restent un luxe que s’offre surtout ceux qui ont internet  dans leurs lieux de service. Ces tarifs élevés ne favorisent pas la démocratisation de l’internet, ni la production de contenus locaux et encore moins l’émergence d’une économie numérique boostée par la jeunesse.

Advertisement

No comments.

Leave a Reply