Bilan 2019 : Meilleurs managers de sociétés publiques au Congo

Il n’est pas facile de diriger une entreprise publique dans notre contexte. Entre les pressions des soutiens politiques sur les recrutements et le financement des activités et missions qui n’ont rien à voir avec la structure, leurs dirigeants sont de véritables équilibristes.

Malgré ces conditions de travail difficile, chacun travaille à tirer vers le haut l’entreprise qu’il gere. En 2019, nous avons apprécié le travail de 3 d’entre eux qui ont agit en « Héro national ».

Seraphin Mouendzi, DG du Conseil Congolais des Chargeurs

Séraphin Mouendzi : Le DG du Conseil Congolais des Chargeurs a lancé les travaux de construction du futur siège de la société. Il a précisé à cette occasion que le financement était totalement bouclé et que la balle était du coté du constructeur. Un bâtiment de 9 étages verra le jour d’ici à 2 ans, à proximité du siège actuel. Au-delà de ce chantier, des agents nous ont rapporté qu’il a apporté un vent nouveau dans le mode de recrutement et de gestion de l’entreprise

Guenole Mbongo Koumou, DG des douanes depuis fin 2018

Guenole Mbongo Koumou – DG de la Douane : Ceux qui suivent Télé Congo ont certainement déjà suivi le spot du plan strategique de developpement E-douane. Des acteurs du milieu nous ont confirmé que cela est effectif sur le terrain. Ce jeune de 37 ans nommé en fin 2018 a amélioré les recettes et la rapidité des services douaniers

Max Makoumba-Nzambi, DG CAMEPS

Max Maxime Makoumba-Nzambi : C’est le DG de la Centrale d’Achat des Médicaments Essentiels et de Produits de Santé, un établissement public à caractère industriel detenu à 100% par l’état. Nous l’avons retenu juste parce que nous n’avons pas entendu parler de rupture d’antirétroviraux en 2019. C’est des vies qui ont été ainsi épargnées.

L’équipe EYEBANA

Advertisement

No comments.

Leave a Reply