admin 17 juin 2020

En octobre 2019, le ministère des finances a officiellement lancé la plateforme E-pay. Il s’agit d’un site web sur lequel les contribuables congolais vont désormais payer leurs impôts, en utilisant les moyens électroniques comme la carte Visa, mobile money ou virement bancaire. Cela se fait déjà à la douane.

Le but de la manœuvre est de réduire la circulation des espèces dans les administrations, donc la corruption. Une rumeur dit que lorsqu’une entreprise paie en espèces, il est toujours possible de s’entendre avec l’agent des impôts pour un partenariat gagnant-gagnant dans lequel, l’état sera le perdant.

Il est prévu que d’ici à la fin de l’année toutes nos factures habituelles (courant, eau, téléphone, canal), soient obligatoirement payées par voie électronique.

De son coté, Mtn Congo lance Momopay, un service permettant de payer par mobile money les biens et services divers. Cela va des beignets du coin de la rue à l’écran plasma dans un commerce du centre ville. La promo pour inciter les commerçants à s’y mettre est en cours. Tout le monde a la possibilité, dans son compte Momo, d’activer Momopay. Le paiement du client se fait sans frais, mais le vendeur sera emmené à lui facturer les 3,5% du retrait, comme cela se fait déjà dans les achats en ligne.

Des dispositions sont prises pour qu’il soit possible de transférer l’argent de Momopay vers un compte bancaire. Déjà, les clients Ecobank peuvent alimenter leur compte Momo à partir de leur compte bancaire (l’inverse n’est pas encore possible)

La boite jaune met en avant la lutte contre la Covid19, vu que le coronavirus circule également sur les billets de banque.

Avec 1,4 millions abonnés actifs sur mobile money, 450 mille transactions par jour, près de 80% de parts du marché du secteur, sa communication a le potentiel pour changer nos habitudes de paiement.

E.O

On partageait l’idée de l’article à quelqu’un et il nous a cité: “Nul ne pourra rien acheter, ni vendre s’il n’est marqué au nom de la bete ou au chiffre de son nomApocalypse 13:17

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*

Résoudre : *
22 + 24 =