Djoli, le film tourné à Pointe-Noire par Glad Amog Lemra

Après Brazzaville le 02 mars, le réalisateur congolais Glad Amog Lemra est venu avec son équipe presenter son film au public pontenegrin. Une centaine de spectateurs a répondu à l’appel, en plus d’une bonne poignée des acteurs principaux du film.

Le film Djoli permet de voir de beaux décors de Pointe-Noire. On y voit certaines avenues connues sous un autre visage. Pourtant, Glad Amog, explique que le titre du film vient d’un jeu de mots bambara « Djoliba » et Djolilo ». L’idée étant d’exprimer la beauté et la puanteur qui peuvent se déceler dans l’histoire.

En effet, le film Djoli, à notre avis raconte 2 histoires. D’abord celle de Maille (Mira Loussi), qui s’occupe seule de sa fille et de sa mère gravement malade. Elle peut compter sur l’aide de sa tante Paule (Alnise Foungui).

Cette dernière fait la 2e histoire : Abusée sexuellement par son beau frere, elle s’en sort en devenant proxenete. Puis comme par vengeance, incite sa nièce Maille à la prostitution.

Des acteurs français comme Bruno Henry, Hervé Pailler et Djedje Apali ont joué des roles de premier plan dans ce film. On a reconnu le passage éclair de la réalisatrice Liesbeth Mabiala. Et, que dire du jeu d’actrice d’Alnise Foungui ? Bien qu’étant à son premier film, la jeune mannequin, a joué au cheffe bandit comme une habituée.

Euclide Okolou

Advertisement

No comments.

Leave a Reply