admin 3 août 2020

Nous avons été captivés par un portrait très réussi du président Sassou Nguesso, vers l’arrêt Bongonouara à Djiri. Nous nous sommes rapprochés pour découvrir l’œuvre du peintre Junior Socko.

C’est une maisonnée en tôle au bord de la route de Massengo, qui lui sert d’atelier depuis janvier 2020. Il y stocke de jolis portraits. Nous admirions celui de Nelson Mandela et celui d’une de ses clientes qui n’est pas encore venue retirer. Il nous explique que c’est fait par la technique du sable fin. On y connait rien, mais on aime.

A 27 ans, Junior Socko est un licencié en économie des ressources naturelles. Admiratif devant les tableaux depuis son jeune âge. Il y’en a un particulièrement qui va le marquer en 2017 et le conduire à décider d’apprendre. Il intégre les « Ateliers Nkazi Mavoumbu » à Brazzaville où il passera une vingtaine de mois, jusqu’en fin 2019.

Son maitre Nkazi Mavoumbu, un citoyen de la RDC, reste à ce jour son modèle : tant pour son talent que pour sa personnalité. Il aimerait bien demain avoir un atelier, où il partagera également son savoir à d’autres, même s’il venait à trouver un emploi bien rémunéré en rapport avec son diplôme. En attendant, il recherche de temps en temps des vidéos en lignes pour améliorer sa technique et voir ce que d’autres peintres font.

E.O

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*

Résoudre : *
11 − 2 =