La Dolisienne Hotel casse ses prix pour surmonter la crise

La Dolisienne Hotel, un des établissements hôteliers en vogue à Dolisie, la 3e ville du Congo, œuvre à éviter les effets de la crise économique que traverse le pays. Son gérant, monsieur Poungui Samuel explique que l’argent ne circule plus comme avant. “Nous avons rabattu les prix des chambres, des boissons et des repas. On essaie de faire ce qu’on ne peut pas faire pour avoir le nécessaire pour payer les employés et entretenir l’hotel“.

En effet, les boissons et les repas sont maintenant vendus au prix des ngandas du coin. Les tarifs des 17 chambres et 3 suites se négocient facilement jusqu’à 25 ou 40%.

Il y’a des hôtels qui auraient fermé. Celui qu’on appelle DT estime que l’état et la mairie n’encouragent pas. “Si l’on crée des emplois pour utiliser cette jeunesse, l’activité va reprendre. Et surtout l’état doit penser à rabattre les taxes pour qu’elles soient conformes aux entrées“.

Les Projets
En diagonal de l’hotel, se construit le futur night-club qui sera associé à une terrasse et un parking d’une dizaine de places. L’actuel Night-club deviendra le restaurant et l’emplacement de ce dernier deviendra une chambre. C’est l’investissement que son promoteur compte faire d’ici à la fin de l’année.

La boite de nuit en construction

Euclide Okolou

Advertisement

No comments.

Leave a Reply